En 2015 et 2016, j’ai mené un travail avec la poète Laetitia Beaumel. L’idée était de se pencher sur les mécanismes de création de l’image, qu’elle soit littéraire ou plastique. Ce projet fait l’objet d’une exposition que je vous invite à aller visiter.

Un travail à quatre mains

Nous nous sommes plongés dans une collaboration intermédiatique, pour reprendre le terme que Laetitia étudiait alors dans le cadre de sa maîtrise en création littéraire. Pour faire simple, il s’agissait de créer, en collaboration, une œuvre commune cohérente. Cependant, nous avons évité que nos travaux respectifs (poésie et photo) ne deviennent l’illustration l’un de l’autre.

Nous avons essayé plusieurs choses : évidemment, se laisser inspirer par le travail de l’autre, mais aussi passer par un média tiers (souvent la musique), un intermédiaire qui nous permettait de collaborer… sans le savoir ! C’est au moment du dépouillement de nos travaux que la cohérence de notre corpus nous a frappés.


Le résultat

À l’issue de cette collaboration placée sous le signe de l’image, mais aussi de l’empreinte – celle que l’on suit, celle que l’on laisse -, nous avons décidé de réaliser à l’automne 2016 un recueil autoédité. Ce recueil a su séduire, et une version exposition a finalement vu le jour, grâce au soutien du Programme de diffusion en arts visuels et métiers d’arts, qui nous a permis de présenter au public douze duos photo-poésie.

Les textes poétiques de Laetitia Beaumel ont été imprimés sur papier coton par photogravure. Les tirages argentiques en noir et blanc ont été réalisés par mes soins en chambre noire.

 

VENIR VOIR L’EXPO

2017

Maison de la littérature de Québec (La Cité-Limoilou)

9 novembre 2017 au 22 janvier 2018

2018

Bibliothèque Aliette-Marchand (Arrondissement des Rivières)

9 octobre au 4 novembre 2018